Service d’urgence
24h/24h

04 77 44 45 44

Qualité

qualite

Démarche qualité

La démarche d’amélioration continue de la qualité est une priorité de notre établissement. Elle s'inscrit dans le cadre de la certification initiée par le ministère de la Santé et vise à améliorer sans cesse votre prise en charge. L’établissement s'est engagé dans la démarche de certification. Les rapports de certification sont accessibles au public depuis le site Internet de la Haute Autorité de Santé (H.A.S) www.has-sante.fr.

Les axes stratégiques et les objectifs d'amélioration continus de la qualité de chaque secteur d'activité sont définis et évalués annuellement. Un tableau de bord d’indicateurs concernant les indicateurs de la lutte contre les infections nosocomiales, les indicateurs médicaux sur le dossier patient et les résultats de certification est affiché dans différents lieux de l'établissement.

> Organigramme qualité et gestion risque :

  • La direction a pour missions d’impulser, de coordonner la démarche d’amélioration continue de la qualité.
  • La Conférence Médicale d’Etablissement (CME) définit conjointement avec la direction la politique en matière de gestion des risques et valide les orientations médicales de l’établissement.
  • Le Comité de lutte contre les Infections nosocomiales (CLIN) définit la politique de maîtrise du risque infectieux, et organise les actions de surveillance et de prévention des infections nosocomiales.
  • Le Comité Qualité et Gestion Des Risques (CQGDR) coordonne l’ensemble des dispositifs de gestion des risques après les avoir identifié et définit les priorités d’actions à mettre en oeuvre, puis évalue l’efficacité de ces dernières
  • Le Comité de Sécurité Transfusionnelle et d'Hémovigilance (CSTH) assure le bon usage des produits sanguins.
  • Le Comité qualité de la prise en charge du médicament (PECM) participe à la définition de la politique du médicament, sous l’égide de la Conférence Médicale d’Établissement (CME).
  • Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) conduit les actions visant à mieux organiser la prise en charge de la douleur.
  • Le Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition (CLAN) améliore la prise en charge nutritionnelle des malades et la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation - Nutrition.
  • Les vigilances : surveillance attentive et soutenue d'activités liées au fonctionnement de l'établissement et à la prise en charge du patient.
    • L'identitovigilance : une identification fiable, cohérente et unique des patients,
    • l'hémovigilance : sécurité et la traçabilité de l'acte transfusionnel,
    • la pharmacovigilance : risques liés à l'utilisation des médicaments,
    • l'infectiovigilance : EOH
    • la matériovigilance : matériels médicaux,
    • la biovigilance : relative aux éléments et produits du corps humain utilisés à des fins thérapeutiques.

Les autres comités

Le Comité de Réflexion sur le développement durable (CODEV)

Conscients d'avoir une grande responsabilité en tant qu'établissement de santé, nous nous devons d'être exemplaires et mettre en place une réelle stratégie de développement durable. Nous souhaitons impulser une dynamique "santé-environnement" avec une approche durable, responsable et respectueuse des soins.

Un groupe de réflexion pluridisciplinaire et multisectoriel a été créé et se réunit régulièrement pour rédiger une charte de développement durable, sensibiliser les équipes à la maîtrise énergétique et amorcer des actions concrètes d'avenir.

Les composantes du Développement Durable

Les 3 composantes du développement durable (ou "DD") sont :

  • Le respect environnemental
  • L'équité sociale
  • La fiabilité économique

Penser développement durable dans le secteur de la santé, c'est considérer simultanément ces trois composantes.

Comité de Lutte contre la douleur

La douleur n'estpas une fatalité

Le Comité de lutte contre la Douleur (CLUD) de la clinique du Renaison a mis en place des procédures et des protocoles afin d’améliorer votre prise en
charge.

Alertez le personnel soignant lorsque votre douleur se manifeste.
N'attendez pas qu'elle grandisse et devienne moins supportable encore.

Le personnel vous présentera alors la réglette EVA (réglette d’évaluation de la douleur). Sur une échelle de 1 à 10, vous pourrez chiffrer sur une échelle de votre douleur (un peu, beaucoup...). Nous pourrons alors déployer les moyens techniques et thérapeutiques adaptés à votre pathologie.

Pourquoi éprouvons-nous de la douleur ?

La douleur est un signal d'alerte : elle vous prévient que votre corps a été agressé, elle entraîne ce réflexe de défense. Il est possible de la prévenir et de la traiter. L’équipe médicale et l’équipe soignante s'engagent à prendre en charge votre douleur. Vous ne devez pas la laisser s’installer et nous prévenir sans hésiter.

Le Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition (CLAN)

Le comité est composé d’une équipe pluridisciplinaire de praticiens, de la direction, de personnel soignant, de personnel de restauration et d’une diététicienne. Les missions principales du CLAN sont :

  • Le respect des bonnes pratiques en hygiène alimentaire,
  • l’assurance de la conformité de l’alimentation en fonction des régimes,
  • la prévention, le dépistage et la prise en charge de la dénutrition,
  • l’engagement des actions de formation pour maintenir le niveau de qualité,
  • l’évaluation de la satisfaction vis-à-vis de la restauration,
  • de mener des audits.

Comité de Lutte contre les infections nosocomiales (CLIN)

Une infection associés aux soins (IAS) est une infection contractée lors d'un séjour hospitalier.

  • Malgré toutes les précautions prises, ces infections font partie des risques inéluctables liés aux soins.
  • À la Clinique du Renaison, le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales travaille de façon régulière sur la mise en place de procédures d'hygiène s'intégrant dans un programme de prévention et de surveillance de ce type d'infection.
  • Néanmoins cela n'exclut pas les recommandations élémentaires d'hygiène que doivent respecter le patient et son entourage :
    • lavage des mains,
    • respect de la chambre et de son environnement,
    • visites limitées en nombre et en durée, douche pré-opératoire, port de sur-blouses dans certains services ou auprès de certains malades.

Nos résultats en toute transparence

Bilan 2013 des indicateurs qualité

27/11/2017